Tout ce qu’il faut savoir sur la réclamation d’une facture EDF

Vous venez de recevoir votre facture d’électricité et vous vous demandez pourquoi elle est si élevée ? Vous hésitez à quitter le fournisseur historique et à aller voir du coté des concurrents d'EDF ? Est-ce dû à une consommation excessive des appareils ou à une erreur technique de la part du fournisseur ? Tous les conseils pour contester cette facture auprès de votre fournisseur d’énergie !

Réclamation d’une facture EDF : les recours possibles

réclamation facture EDF

Service consommateur, service client ou médiateur de l’énergie, plusieurs recours s’offrent à vous pour contester votre facture EDF.

La contestation d’une facture EDF sur une consommation estimée

Les solutions possibles en cas de facture d’électricité trop élevée basée sur une estimation sont multiples : Il est recommandé d’attendre la facture de régularisation si le montant n’est pas trop important. Le trop payé sera remboursé par EDF. Demandez une facture rectificative au service client d’EDF si vous avez auto-relevé l’index de votre compteur. Profitez de cet appel pour trouver une autre solution. * Envoyez une lettre de réclamation de la facture en recommandé. Cette démarche est fortement indiquée pour toute réclamation d’une facture EDF, et ce, même si vous avez déjà téléphoné au service consommateur.

Le saviez-vous ? La facture d’électricité mensualisée est calculée selon les relevés d’Enedis. Le montant de la consommation annuelle du logement est également estimé à partir de ces relevés. Ainsi, la facturation déterminée sur la base d’une estimation ne reflète pas toujours la consommation réelle. C’est pour cela que la facture de régularisation calculée à partir des relevés de compteur est envoyée pour compenser les écarts entre la réalité et l’estimation.

<

iframe width="100%" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/8nMmtmCQSoI" frameborder="0" allowfullscreen></iframe

Trouver la cause de la surfacturation

Avant toute réclamation pour facture abusive auprès d’EDF, il est préférable de chercher la source de la surfacturation. C’est un bon moyen de justifier vos revendications et d’accélérer les démarches de contestation. Vérifier vos installations électriques. Il est possible que vos appareils électroménagers surconsomment ou soient défectueux. Prenez également en compte l’utilisation de nouveaux appareils électriques qui peuvent faire grimper votre facture d’électricité. Vérifier le compteur électrique. Il peut ne plus fonctionner correctement ou être endommagé, entraînant des anomalies sur la facturation et faussant la consommation réelle d'électricité. Vérifier l’index de votre compteur électrique. Une facturation trop importante peut résulter d’une erreur de saisie ou d’un dysfonctionnement informatique souvent facile à repérer. Comparez l'index affiché sur le compteur à celui affiché sur la facture. Vérifiez les clauses de votre contrat et les tarifs réglementés. Une augmentation du tarif de l’électricité peut aussi expliquer un montant plus élevé que d’habitude. À titre d’exemple, basculer vers une nouvelle offre d’énergie ou changer d’option tarifaire impactera le prix du kWh. * Comparer la facture avec la grille tarifaire de l'offre souscrite. Si après vérification et calcul, il existe un écart entre les deux montants, l’erreur provient certainement du fournisseur. Pour calculer le montant de votre consommation, multipliez le prix du kWh affiché sur la grille tarifaire de l'offre par le nombre de kilowattheures facturés. Consultez la grille tarifaire d’EDF ici.

Le saviez-vous ? Un mauvais réglage ou une mauvaise installation du nouveau compteur communicant Linky peut être la cause d’une facture abusive. Si tel est le cas, vous verrez la différence au premier coup d’œil sur la première facture qui suit cette installation.

Les recours sur les factures de consommation réelle sont-ils possibles ?

Les démarches à suivre sont similaires que ce soit suite à l’auto-relevé de compteur via « EDF relevé de confiance » ou après un relevé effectué par un technicien d’Enedis.

Les solutions si le relevé du compteur électrique n’est pas en cause

Vous devrez trouver une autre cause expliquant la surfacturation si les deux index semblent cohérents. Référez-vous au paragraphe « Trouver la cause de la surfacturation ».

Qui contacter si l’index indiqué sur le compteur est inférieur à celui de fin de période affiché sur la facture ?

Si tel est le cas : Remplissez un formulaire de réclamation en ligne sur la plateforme officielle d’EDF Contactez le service client au 09 69 32 15 15

Un technicien se déplacera pour vérifier et confirmer l'erreur. Attention : s’il n’existe aucune erreur, le service sera facturé 30,82 €.

Les factures illégitimes restent-elles dues ?

Oui, ou du moins, une partie. Prouvez votre bonne foi en payant la totalité ou une partie de votre facture. Vous serez remboursé si la surfacturation est confirmée par le fournisseur.

Quelle démarche pour un compteur défectueux ?

Si vous pensez que le dysfonctionnement de votre compteur électrique est la cause de la surfacturation, contactez également le service client d’EDF. Les démarches diffèrent de celles qui font suite à une erreur de relevé.

Compteur défectueux : que faire ?

Ici, EDF contactera le distributeur de réseau qui mandatera l’un de ses techniciens. Ce dernier se déplacera pour vérifier l'état du compteur. Le compteur est effectivement défectueux : vous serez remboursé sur les frais d’intervention. Le compteur fonctionne bien : vous devrez supporter les frais d'intervention, ensuite reportés sur la prochaine facture d’électricité.

Information : les frais de déplacement pour une vérification du compteur électrique s’élèvent à 36,80 €. Comptez 332,23 € pour une évaluation complète en laboratoire.

Que faire si toutes ces démarches n’aboutissent pas ?

Le médiateur EDF interne

Si vous ne trouvez aucune solution satisfaisante après la réclamation de votre facture EDF auprès du service client, vous pouvez contacter le médiateur du fournisseur. Son rôle est de régler le litige à l’amiable et rapidement. Adresse du médiateur d’EDF : TSA 50026 - 75804 PARIS Cedex 08

Le médiateur de l'énergie

Cette autorité administrative indépendante soutient les abonnés en cas de désaccord avec le distributeur de réseau de gaz ou d’électricité ou le fournisseur d’énergie. Quand contacter le médiateur de l'énergie ? Après l’envoi d’une lettre de réclamation pour contester votre facture EDF. Si aucun accord n’est possible deux mois après avoir envoyé ce courrier, contactez le médiateur de l’énergie en ligne ou par courrier. Veillez à fournir un maximum d’informations et de pièces justificatives : contrat souscrit, photos, index relevé ou copie de la facture contestée.

Adresse du médiateur de l'énergie : Libre réponse n° 59252, 75443 Paris cedex 09. La demande en ligne s’effectue sur l’espace personnel sécurisé Sollen (Solution en Ligne aux Litiges d’Énergie). Ce site vous permet aussi de suivre le dossier de réclamation de votre facture en ligne en temps réel. Une fois le dossier traité, une recommandation sera adressée au fournisseur et au client dans un délai de deux mois. Découvrez en détail ce qu’est une recommandation à travers cette page. Bon à savoir : Le fournisseur n’a pas le droit de couper le courant électrique tant que cette procédure est en cours.

Le recours en justice

Si toutes ces démarches restent infructueuses, le dernier recours est la justice. Vous disposez d’un délai de 5 ans pour réclamer votre facture EDF en intentant une procédure civile auprès d'un juge. Conseil : soyez certain d’être en possession de preuves solides démontrant que vous n’êtes pas responsable de la surfacturation.